Avant de couler…

Parmi mes dernières lectures, figure Requin, de Bertrand Belin,aux éditions POL, que j’ai vraiment beaucoup aimé. Ce roman est singulier,  et on ne peut le lire, si on aime le chanteur, sans penser à sa voix, à son phrasé particulier, avec cette espèce d’ironie blanche et poétique,  ce ton grave et amusé en même temps… Le personnage principal se noie dans le contre-réservoir de Grosbois, près de Dijon. C’est une noyade qui dure, il a le temps de revoir toute sa vie défiler, dans toute son absurdité et son attachante humanité. Notre héros a un tempérament particulier, il est topographe et s’est passionné pour l’archéologie préhistorique, ce qui lui donne un aspect gentiment maniaque et décalé, c’est un poète à sa manière. L’histoire est drôlement racontée, comme avec un sourire doux-amer en coin, et sans en avoir l’air, elle procure un léger vertige existentiel. Elle a une portée qui dépasse celle qu’on pouvait lui assigner de prime abord: on se disait que c’était juste une histoire poétiquement absurde, et puis on se rend compte que ce type, avec sa modeste singularité, ses sympathiques petites bizarreries, c’est vous, c’est moi, c’est tout homme qui s’applique tant qu’il peut à se débattre comme il peut avant l’inéluctable.

Il se trouve que je passais devant le contre-réservoir de Grosbois, à chaque fois que je revenais de chez mes parents pour faire mes études dans la capitale bourguignonne, et que l’une de mes amies m’a convaincue de m’y baigner. Je peux vous dire que c’est un endroit assez laid, et très bizarre. Jean-Michel, un copain féru de cinéma m’avait appris à l’époque que “Jeanne la Pucelle” de Jacques Rivette y avait été tourné. Du coup, à chaque fois que j’y passais, je pensais à  cette fausse Jeanne d’Arc avec son armure qui avait dû se balader par là, sur cette longue digue qui n’a rien de moyen-âgeux, ce qui a toujours pour moi conféré à cet endroit un aspect étrangement métaphysique, bizarre, que le roman de Bertrand Belin ne fait qu’accroître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *